Mercedes-Benz Vans se lance dans le VTC !

La branche utilitaires du constructeur a créé une co-entreprise avec la start-up américaine Via afin de déployer un service de navettes à la demande sur le Vieux Continent. Un concurrent direct pour Uber et tout particulièrement son offre Uber Pool.

Sur le marché du VTC, il faudra aussi bientôt compter avec Mercedes-Benz Vans. La branche utilitaires du constructeur vient de faire savoir qu’elle venait de créer une joint-venture avec la start-up américaine Via dans laquelle elle a investi 50 millions de dollars et qui a vocation à déployer une offre de navettes à la demande sur le Vieux Continent. Elle exploitera surtout des Vito Tourer et des Classe V, et elle sera d’abord déployée à Londres avant de concerner d’autres villes et métropoles en Europe.

« La technologie de Via alliée à des véhicules à même de transporter plusieurs personnes à la fois va permettre de désengorger de nombreux centres-villes en Europe« , explique Daimler. Rien d’étonnant, donc, si la joint-venture a aussi vocation à accorder des licences d’utilisation de sa technologie à des parties tiers (opérateurs de transport public, par exemple).

« Avec les services de mobilité dans lesquels nous sommes déjà impliqués comme Car2Go, MyTaxi et Moovel, nous touchons déjà 15 millions de clients dans le monde, rappelle aussi Klaus Entenmann, le président du board de Daimler Financial Services AG. En tant fournisseur de services de mobilité digitalisés, nous franchissons donc une étape supplémentaire et naturelle en investissant dans Via. »

Le développement de services connectés fait en outre partie des priorités du groupe avec son programme adVANce (il a été présenté l’an dernier et se concentre sur l’intégration de solutions de connectivité dans les utilitaires, les solutions matérielles innovantes dédiées au secteur des utilitaires, les nouveaux concepts de mobilité pour le transport de marchandises ou de personnes et, enfin, les systèmes de motorisation électrique adaptés à des applications spécifiques).

Son partenaire Via ? Il peut déjà se targuer d’avoir permis plus de 20 millions de courses, ses services étant accessibles notamment à New York, Chicago et Washington D.C. La co-entreprise fruit du rapprochement entre le constructeur et la start-up américaine sera basée à Amsterdam, aux Pays-Bas.

Source : www.journalauto.com